Collections

Pics (*) façon Schneider, Canevas
Etre un Schneider en allemand,
c’est un Tailleur .
Etre une Schneider à la française,
c’est une autre façon.
Un joyeux déballage comme jour de fête,
Marché Saint-Pierre.
Un joyeux mélange de couleurs et de matières à en découdre
Une histoire de sur-mesure à l’aulne qui s’ourle de rosée,
Une histoire de cut, quand l’emmanchure traverse la Manche…
(… A reprendre plus long ailleurs)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pics(*) in Schneider’s Way, Prélude
Schneider in german means Taylor,
Schneider’s fashion, in my french,
means another way.
Stein in german means Rock,
and Rolls on Steinways.
From Piano to Opera, one more step.
Hop, Follow me, it’s french Delicatessen…
(… To follow from Prélude to Suite)

 

 

 

Publicités

Degradations

Des Abstractions concrètes, de tout, de riens,  se dégradent de presque Noir et Blanc, et de toutes les couleurs.
De celles qu’on touche du bout des doigts, de celles que l’on effleure du regard quand elles vous sautent à la figure .
Des tâches de poésie qui n’échappent pas à l’objectif comme autant de traces que personne n’a voulu laissées.
Des notes parallèles qui n’attendent que réparation pour être reconnu, comme une fugue dans le temps.
(Pour une déclinaison poétique … Regarde, Regarde)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hugging walls and listening to the poetry they whisper.
Scraping off the surfaces of appearances and flirting with the parallel universe of closed doors.
Giving streets some thought that won’t escape the lens as traces nobody intended to leave.

Creating concrete abstractions from scratch as building everything from nothing.
Fuguing in Minor notes as flying away on the air of time.
(… More to watch on a classical compositions and jazzy tempo)

 

 

Locations

Rien qui ne vaille le Détour.
Rien qui n’empêche de tourner autour du Pot.
Rien qui ne mérite de plonger dans le Panneau.
Regardez où vous mettez les Pieds.
Le parcours est l’Inattendu.

No Ground is enough to turn a Round.
No Blocking without Wonder.
No Flat without Down and Hill.
Watch out where you set your Feet.
You might fall on my Trips.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le jargon cosmopolite de la photographe, locations riment avec distances qu’elle contracte,
Comme un bail qu’elle signe en des lieux qu’elle s’approprie le temps en passages ou ouvre fenêtres de tirs.
Elle lèche  les vitrines  le temps d’un Paris-Rome comme d’un Paris-Brest, qu’il pleuve ce jour là Barbara, ou que beau fixe les instants volés.
Elle prend la tangente et change d’angle de vue en unique objectif,  comme miroitent les alouettes , alouettes… Et elle repart.
Qu’elle traîne en route  « on My Way »,  et, au rythme du TGV ou du RER C, (…pour continuer la Ligne ailleurs)

(Comics Bonus… Click. It’s in the Box again)

Creations

 

Best Regards * au pied de la lettre
Comme musicien compose en notes de couleur et temps de pause,
Comme arc-en-ciel décompose la lumière,
Comme peinture recompose ses cadres,
Son univers jamais ne s’arrête aux frontières photographiques.
Comme écrivain jongle avec les sujets,
Comme sculpteur taille sa route,
Comme ami rapproche des silhouettes inconnues,
Ses créations flirtent sans gêne, tous les genres sont à son goût…
(… à suivre dans Credo)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Best Regards *, in recreative manners
Composing with color notes and respirations as would a musician,
Decomposing light as would a rainbow,
Recomposing frames as would a painter,
Her photographic universe knows no boundaries.
Playing with subjects as would a writer,
Cutting short in matters as would a sculptor,
Hugging unknown shades as would a friend,
Creation is her photographic ground…
(To follow for more , until *)

Fall & Winter Collection

Revelations

L’artiste se présente spontanément comme une « photographe plasticienne ». Elle développe exclusivement ses compositions sur des plaques d’aluminium brossées, comme autant de matières à réfléchir les lumières, distorsions d’angles et champs de profondeurs … Toute un champ de vision et une dimension parallèle qui donnent pleine expression contemporaine à son regard.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Changing lights, variable angles, improbable reflections and spontaneous inclusions are captured in brushed aluminium reflections.
The artist describes herself as « photographic sculptor » and processes exclusively on plain aluminium, as an amazing matter to reveal the full and parallel dimension of her contemporary clichés.